En lisant le numéro d’hiver du magazine PEPS, je suis tombée sur un petit texte qui m’a inspiré.

J’espère avec ces dessins pouvoir faire passer quelques messages :

  • il est néfaste de laisser un enfant pleurer seul car ce qui s’inscrit en lui est alors « je ne compte pas », « personne n’est là pour moi ».
  • il est aussi néfaste de se moquer des pleurs avec des phrases du type « une grande fille ne pleure pas », « ce n’est rien » car l’enfant va alors se sentir honteux de son émotion.
  • nous devrions plutôt essayer d’accompagner les pleurs de nos enfants avec empathie pour qu’ils se sentent ainsi aimés, en confiance et reconnus dans leurs émotions. L’objectif n’est pas de faire cesser les pleurs à tout prix mais d’accompagner nos enfants dans leur souffrance et éventuellement de les aider à en résoudre la cause.

J’aimerais que ce dessin soit partagé pour peut être semer des graines de bienveillance dans les esprits.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Entrez votre adresse email pour recevoir :

Entrez votre adresse email pour recevoir :

l'article "Pour une enfance heureuse" en pdf

et son exercice bonus "L’impact de mon passé sur l’éducation de mon enfant "

Vous allez recevoir l'article complet et son bonus par mail. Si dans 15 minutes vous n'avez rien reçu, consultez vos spams.

Entrez votre adresse email pour recevoir :

Entrez votre adresse email pour recevoir :

l'article "Augmenter votre bonheur familial en signant avec bébé : 6 avantages" en pdf

 

Vous allez recevoir l'article complet par mail. Si dans 15 minutes vous n'avez rien reçu, consultez vos spams.

Share This